1re du niveau avancé (B2).

Le blog du groupe de 1re du niveau avancé de l'EOI d'Hellin (15-16)

01 novembre 2015

La une d'un journal

http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/5/FFM2/MEDIAS/IMAG-6271f6bf-b4ee-4f4a-9eb0-85c5072361c3.jpg

La manchette

Le haut de la page de Une s'appelle la manchette. C'est là qu'on trouve "l'état civil" du journal : son nom et son logo, la date du jour, le numéro, le prix... Dans certains quotidiens, on considère que legros titre barrant la Une fait partie de la manchette. La manchette du Monde comporte toujours ces éléments, et aussi le nom du fondateur du journal et celui de son directeur. Seule change la partie droite de la manchette, qu'on appelle l'oreille: elle sert à annoncer le supplément du jour (économie le mardi, multimédia le mercredi, livres le vendredi, etc).

Tribune et sous-tribune

C'est l'espace le plus important. Il est situé sous la manchette. C'est un endroit de choix,où l'il du lecteur se pose souvent en premier. On y place donc le ou les titres importants du jour.
Parfois, les journalistes, comme ici au « Monde », appellent cet espace "la tête".

Ventre

Partie située au beau milieu de la page, entre la tête (ou tribune) en haut et le pied du journal en bas.
Ici c'est le seul article entier de la première page.

Les appels

Les appels du Monde sont répartis sur une ou deux colonnes, ici sur deux colonnes, ils encadrent le centre du journal. Ils sont toujours composés d'un titre, d'un court texte et du numéro de la page où nous irons lire l'article. Ici, sur la colonne de droite, chaque appel est illustré par une photographie et chapeauté par un titre de rubrique.

Pied de page

Ici le début d'un article de fond dont le thème varie chaque jour.

Les informations publiées sur la « une »
sont hiérarchisées :

· par leur emplacement,
· par le corps des caractères utilisés,
· par la surface utilisée,
· par l'ajout éventuel d'un document iconographique : dessin, photo, schéma.


On distingue les titres incitatifs et les titres informatifs.
Ici par exemple, le titre de Tribune est informatif «L'Europe impuissante face à la crise agricole» alors que le titre de bas page est incitatif «Napster n'est pas près de se taire», de même dans les appels «Bordeaux bouge» ou «la publicité à toute vitesse», l'information ou même leur sens n'apparaît pas clairement, ces titres accrocheurs sont faits pour susciter la curiosité du lecteur.

On peut ainsi déterminer les sujets considérés ce jour-là comme les plus importants pour la rédaction du journal.
En faisant la même analyse avec d'autres quotidiens du même jour on peut distinguer la personnalité d'un journal, c'est-à-dire sa politique éditoriale, le type de public visé, ses orientations politiques.
(page inspirée des ressources pédagogiques du CLEMI)

Posté par carmenvera à 00:17 - Vocabulaire. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire