1re du niveau intermédiaire (B2.1).

Le blog du groupe de B2.1 de français de l'EOI de Murcie (2020-2021).

23 mars 2021

ENFIN ou FINALEMENT?

Activité en ligne: 1

Posté par carmenvera à 11:58 - Théorie grammaticale. - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2021

Les connecteurs logiques: leçon en ligne.

Posté par carmenvera à 02:42 - Théorie grammaticale. - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2021

Source: Externe

Un secret est un roman autobiographique de Philippe Grimbert paru le 5 mai 2004 aux éditions Grasset et Fasquelle. Il a remporté le prix Goncourt des lycéens en 2004 et celui des lectrices de Elle en 2005.

En 2007, le roman est adapté au cinéma par Claude Miller.

Posté par carmenvera à 23:14 - Cinéma. - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2021

Ça changera rien: Oldelaf (2014)

On aura beau tendre la main

ou bien se confondre en excuses,

s'offrir des soirs et des matins,

avant que nos deux corps ne s'usent.

On aura beau gravir des monts,

regarder les mêmes étoiles,

monter aux arbres voir l'horizon,

avant que la nuit ne les voile.

  

Ça changera rien,

ça changera rien,

dès le début je crois qu'on connaissait la fin.

Ça changera rien,

ça changera rien,

ils n'ont pas toutes nos forces à en chercher en vain.

(REFRAIN)

  

On aura beau vendre nos larmes,

nouer nos lèvres à en crever,

ou se baigner dans le vacarme,

pour mieux le silence cacher.

On aura beau prendre des routes,

pour avoir l'air de s'échapper,

aller au bout coûte que coûte.

Et pourquoi pas faire un bébé?

 

 (REFRAIN)

Posté par carmenvera à 22:30 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Adieu de Patrick Bruel: hommage aux victimes des attentats terroristes.


Adieu

Elle vient de partir de chez elle, un croissant, un éclat de rire,
son mari lui dit qu'elle est belle, mais dans une heure elle va mourir
Elle n'a pas choisi son destin, juste là au mauvais moment,
puisqu'il fallait prendre ce train.
Et Madrid pleure ses enfants

Adieu, nous sommes tous dans le noir
Si tu n'existes pas, au moins fais-le savoir
Adieu, je n'ai plus de questions, mes yeux sont abîmés,
mon cœur perd la raison

Sa femme attend une deuxième fille, elle jure qu'elle n'en aura pas plus
Il touche son ventre, les yeux qui brillent
Pourquoi juste à cet arrêt de bus ? Pourquoi ce type est si couvert ? Il fait si chaud à Netanya...
Le sang se mélange à la terre et le monde reste sans voix


Adieu, nous sommes tous dans le noir
Si tu n'existes plus, au moins fais-le savoir
Adieu, je n'entends plus l'Histoire, mes yeux sont fatigués, mon cœur perd la mémoire

9h16, il est en retard comme à peu de chose près tous les jours
Mais aujourd'hui il est trop tard, il ne montera pas dans la tour
Il voit des cris courir vers lui, il croise des yeux qui hurlent de peur
Pourquoi ces larmes, pourquoi pas lui ? Et cette poussière à vie dans le cœur

Adieu, nous sommes tous dans le noir
Si tu n'existes pas, au moins fais-le savoir
Adieu, il y a tant de questions, mes yeux sont épuisés, mon cœur perd la raison
Adieu, nous sommes tous dans le noir, si tu n'existes plus, au moins fais-le savoir
Adieu, ils se réclament de toi, dis-leur que ce n'est pas toi, qui as voulu tout ça.

 

ACTIVITÉ EN LIGNE: 

http://platea.pntic.mec.es/cvera/hotpot/adieu_patrickbruel.htm

Posté par carmenvera à 14:51 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2021

Francis Cabrel: Le peuple des fontaines (2020)

J'ai confié ma peine au peuple des fontaines
pour qu'un jour tu reviennes te pendre à mon bras.
Dimanche et semaine ne sont qu'une chaîne
de ces jours gris qui n'en finissent pas.

Des rues où je traîne toujours, toujours
toujours me reviennent ces instants trop courts.
Le Rhône, ou la Seine, Rimbaud ou Verlaine
rien ne m'en consolera.

Princеs et souveraines, simplеs comédiennes,
comme des dizaines d'amants maladroits
ont gravé les mêmes stupides rengaines,
les mêmes soupirs aux mêmes endroits.

Des rues où je traîne toujours, toujours
toujours me reviennent ces instants trop courts.
Les seules qui comprennent qui sachent où ça mène
fontaines, dites-moi…

Vous qui en avez tant écouté,
vous qui ne sauriez pas mentir:
est-ce qu'elles savent pardonner, ces belles pour qui l'on respire?
Les avez-vous vues s'approcher
penchées sur vos reflets saphir
Dire qu'on peut tout recommencer: cherchez bien dans vos souvenirs
Cherchez bien

J'ai confié ma peine au peuple des fontaines.
Pour qu'un jour me revienne le bruit de tes pas
je donnerais tout Göttingen
toutes les Suzanne de Cohen.
Pour ce jour béni d’où tu me reviendras
je donnerais tout Göttingen,
toutes les Suzanne de Cohen,
pour ce jour béni où tu me reviendras.

Posté par carmenvera à 12:46 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2021

comment dit-on "voiture"???

synonymes, langage familier, argot, voiture, FLE, le FLE en un 'clic'

Posté par carmenvera à 00:48 - Vocabulaire. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les niveaux ou registres de langue en français

Source: Externe

Source: Externe

Evitons de nous retrouver dans une situation gênante, et sachons qu'il existe en français différents registres ou niveaux de langue, dont voici les caractéristiques essentielles:

 
NIVEAU FAMILIER
NIVEAU COURANT
NIVEAU SOUTENU
Type de lexique
Vocabulaire de la vie quotidienne, termes familiers, parfois argotiques. Le registre familier est celui d’une parole spontanée (modèle oral) ; il dépend par ailleurs de la connaissance de la langue du locuteur.
Vocabulaire usuel, absence de termes recherchés ou spécialisés.
Vocabulaire riche, recherché, voire rare. Le registre soutenu n’est pas spontané (modèle écrit).
Syntaxe
Ruptures de constructions, répétitions, ellipses, suppression du ne discordantiel dans la négation.
Les règles de la grammaire sont respectées, utilisation des temps simples de l’indicatif, passé composé, plus-que-parfait, subjonctif présent.
Les règles sont respectées, les constructions sont complexes et la concordance des temps est respectée.
Figures de style
Hyperboles, périphrases, expressions toutes faites.
Ton neutre, effets de style limités.
Figures de style, recherches d’effets.
Que peut révéler ce registre de langue ?
Milieu populaire, l’interlocuteur est un ami ou de la famille, jeu sur le langage.
Échange neutre, dans des circonstances quotidiennes.
Milieu socioculturel élevé, déférence, politesse du locuteur.

 Exemple:http://lewebpedagogique.com/petitapetit/files/2012/10/Niveaux-de-langue2.jpg

niveaux_de_langue

EXEMPLES:

registre familier ---------> registre courant ---------> registre soutenu
boulot --------------------> travail -------------------> tâche
claque --------- ---------> gifle --------------------> soufflet
bagnole -------------------> voiture ------------------> automobile, véhicule
piquer -------------------> voler ---------------------> dérober
roupiller/pioncer ---------> dormir ------------------> sommeiller
bosser -----------------> travailler ----------------> oeuvrer
embêter ------------------> ennuyer ---------------> importuner
se gourer --------------> se tromper ---------------> se méprendre
dégueulasse ----------------> sale ---------------------> répugnant
la flotte -------------------> l'eau ----------------------> onde

 

 Exemples:

Retrouvez les équivalents (traduisez)!

FRANÇAIS FAMILIER OU POPULAIRE:

1. Il crèche dans une super baraque.

2. J’cassais la dalle quand j’l’ai vue, la nana qu’j’ai dans la peau.

3. Hé Alex, grouille maint'nant, on est en r'tard J'te l'avais bien dit i sont pas là !      

4. Passe-moi le sel ! - Amène le sel! (vulgaire)                                     

5. Tu es méga chouette et tu piges tout.

6. L’oiseau et son cri, m’a fait revenir sur terre. - J’suis sorti de mon délire, y avait un oiseau qui gueulait. (vulgaire)

7. Ce bouquin, je l'ai pas lu, moi.

LANGAGE COURANT:

1. J’étais en train de manger quand j’ai rencontré celle que j’aimais tant.

2. Le cri d’une grive, sur une branche, a arrêté ma rêverie.

 3. Il vit dans une très belle maison.

4. Je n'ai pas lu ce livre.

5. Tu es très sympatique et tu comprends tout.

6. Pourrais-tu me donner le sel ?

7. Allez Alexandre, dépêche-toi ou nous serons en retard. Je te l'avais bien dit qu'ils n'étaient pas chez eux.

LANGAGE SOUTENU:

1. J'avais la conviction qu'ils étaient absents de leur domicile et je crains fort, cher Alexandre, que nous ayons désormais quelque retard, aussi hâtons-nous je vous en prie.

2. Pourriez-vous, s'il vous plaît, me passer le sel ?

3. Je n'ai point lu cet ouvrage.

4. Je fus tiré de mes réflexions par le gazouillement d’une grive perchée sur la plus haute branche d’un bouleau.

5. Je me restaurais quand entra dans ma vie celle pour qui je brûle d’une passion folle.

6. Il réside dans une magnifique demeure.

7. Tu es fort aimable et tu saisis tout.

 

Allez, mézigue vous file un rancard dimar* prochain au bahut!

 

Sources: http://tanawiati.com/2012/10/les-registres-de-langue-1-cours/

http://partage2.forumactif.com/t65-les-registres-de-langue

*Ça, c'est du verlan.

Posté par carmenvera à 00:48 - Vocabulaire. - Commentaires [6] - Permalien [#]

Les registres de langue

Tableau registres de langue from lebaobabbleu

Posté par carmenvera à 00:47 - Vocabulaire. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le langage des jeunes de cités

Posté par carmenvera à 00:46 - Vocabulaire. - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'argot français

Posté par carmenvera à 00:46 - Vocabulaire. - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2021

Si jamais j'oublie: une chanson de Zaz

Rappelle-moi le jour et l’année
Rappelle-moi le temps qu’il faisait
Et si j’ai oublié
tu peux me secouer
Et s’il me prend l’envie de m’en aller
enferme-moi et jette la clé
en piqûre de rappel
dis comment je m’appelle
Si jamais j’oublie
les nuits que j’ai passées
les guitares et les cris
Rappelle-moi qui je suis
Pourquoi je suis en vie
Si jamais j’oublie
les jambes à mon cou
Si un jour je fuis
Rappelle-moi qui je suis
ce que je m’étais promis
Rappelle-moi mes rêves les plus fous
Rappelle-moi ces larmes sur mes joues
et si j’ai oublié
combien j’aimais chanter
Si jamais j’oublie
les nuits que j’ai passées
les guitares et les cris
Rappelle-moi qui je suis
pourquoi je suis en vie
Si jamais j’oublie
les jambes à mon cou
Si un jour je fuis
rappelle-moi qui je suis
ce que je m’étais promis
Si jamais j’oublie
les jambes à mon cou
Si un jour je fuis
rappelle-moi qui je suis
ce que je m’étais promis
Si jamais j’oublie
les nuits que j’ai passées
les guitares et les cris
Rappelle-moi qui je suis
pourquoi je suis en vie
Rappelle-moi le jour et l’année

Posté par carmenvera à 00:46 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2021

Je me souviens (clip sur les GESTES BARRIÈRES)

Posté par carmenvera à 12:30 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le ministre des Finances français parle de l'importance de la lecture

Posté par carmenvera à 12:25 - Panneau d'affichage. - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2021

La recette des crêpes

Posté par carmenvera à 18:19 - Compréhension orale. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Arcadian: Danser (pendant le confinement)

Posté par carmenvera à 17:15 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2021

PROFS, par Grégoire: hommage aux professeurs des écoles.

Posté par carmenvera à 17:46 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2021

Galette ou Gâteau des Rois?

Posté par carmenvera à 23:17 - Civilisation francophone. - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2021

Faites votre galette!

La galette des rois traditionnelle | Recette C-MonEtiquette

Posté par carmenvera à 12:35 - Panneau d'affichage. - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2021

Pourquoi mange-t-on des galettes en janvier?

Posté par carmenvera à 14:23 - Civilisation francophone. - Commentaires [0] - Permalien [#]